Pourquoi mange-t-on quand on est stressé ? 

Pourquoi mange-t-on quand on est stressé ? 
8 mai 2021 Justine Harnist

Tout le monde est plus ou moins sujet au stress, que ce soit au travail ou dans sa vie personnelle mais certaines personnes sont plus sensibles au stress que d’autres et réagiraient à cet état en cherchant du réconfort dans l’assiette.

On mange pour tenter d’évacuer notre stress et réguler nos émotions négatives, car en cédant à la gourmandise, on libère des endorphines et de la dopamine, plus communément appelées les « hormones du bonheur ». Elles diminuent également le taux de Cortisol, (celui qui transforme la graisse en sucre), dans le sang lorsqu’on est stressé.

Manger quand on est stressé est destiné à apporter du réconfort, malheureusement, cet apaisement est de courte durée.

Le stress fait-il grossir ?

Manger pour tenter de gérer son stress fait effectivement grossir car on se tourne vers des aliments gras et sucrés qui apportent plus de réconfort qu’une assiette de crudités. Lorsque la nourriture est une réponse systématique à l’état de stress, alors la prise de poids est inévitable.

De plus, ce comportement alimentaire entrainent souvent chez la personne stressée une sentiment de culpabilité. On regrette d’avoir mal mangé et du coup, on stress et donc on a besoin de manger à nouveau pour réguler ces émotions. Cela peut vite devenir un cercle vicieux dans lequel il est difficile de sortir.

Le Stress fait grossir

Alors pour éviter de culpabiliser et donc de stresser d’avantage, PeGast vous donne 5 conseils très simples :

  • On ne s’interdit pas d’aliments mais on essaye de s’écouter !
  • On cherche à respecter sa faim,
  • On mange dans le calme,
  • On déguste et on mâche correctement plutôt que d’engloutir son assiette à toute vitesse,
  • Et en cas de crises de fringale, on se tourne vers des aliments réconfortants mais de qualité !

Pour cela, PeGast propose un large choix d’entrées, plats, desserts gourmands, délicieux mais équilibrés et bons pour vous.

Par ailleurs, certaines études scientifiques suggèrent que même sans céder à l’appel du sucre et du gras, on peut grossir sous l’effet du stress. Non pas à cause du stress en lui même mais à cause du Cortisol. Cette hormone fournit le carburant nécessaire pour répondre aux situations de stress (aigue ou chronique), en transformant les graisses de notre corps, en sucre. Lorsque le stress est ponctuel, ce n’est pas gênant pour la santé, en revanche lorsque qu’il devient chronique, le cortisol fonctionne à plein régime et l’organisme se met donc à faire des réserves de graisse pour répondre aux demandes continues de cortisol et d’adrénaline. C’est ainsi que le poids sur la balance augmente, sans pour autant avoir changé ses habitudes alimentaires.

Vous l’aurez compris, plutôt que de céder au énième régime à la mode, pour éviter de grossir lorsqu’on est sujet au stress, mieux vaut d’abord régler le facteur psychologique et se faire accompagner par un professionnel de santé.